Edito

Lire la suite

Slolia

Lire la suite

LITTÉRATURE SLOVAQUE EN FRANÇAIS

Auteurs

  • Martin Solotruk (1970)

    Poète et traducteur, né à Bratislava, il est titulaire d’une maîtrise d’anglais et de slovaque, ainsi que d’un doctorat de poésie américaine de l’Université Comenius où il enseigne actuellement. Ses traductions de poèmes de Ted Hughes, John Ashbery, Seamus Heaney et Charles Simic ont paru dans plusieurs anthologies et revues en Slovaquie. Il est directeur du festival international de la poésie Ars Poetica et de la maison d’édition du même nom et l’auteur de plusieurs recueils : Slovaquie (2016).

    Slovaquie (2016)
    Traduction : Kristýna Matysová, Aurélie Rouget-Garma
    Editions Bruno Doucey

  • Jana Beňová (1974)

    Jana Beňová est née en 1974, à Bratislava (Slovaquie). Son roman Café Hyena. Plán odprevádzania (Café Hyène) a obtenu en 2012 le Prix européen de littérature et a été traduit dans une douzaine de langues, dont l’anglais, l’allemand, le français et l’arabe. Elle est l’auteure de trois recueils de poèmes et de quatre romans. Elle a été rédactrice au quotidien Sme et éditrice pour l’Institut slovaque du théâtre. Actuellement, elle écrit pour le quotidien indépendant Denník N. Romans : Parker (ľúbostný román) (2001 ; Parker. Roman d’amour), Café Hyena. Plán odprevádzania (2008 ; Café Hyène), Preč! Preč ! (2012 ; Partir ! Partir ! ). Recueil d’articles parus dans la presse : Jana Beňová – Aujourd’hui (2010). Honeymoon, son dernier roman, est paru en 2015.

    Café Hyène (2015)
    Traduction : Diana Jamborova Lemay
    Le Ver à Soie

  • Ecrivain et journaliste, Lajos Grendel est né à Levice, à la frontière slovaco-hongroise et cet évènement a influencé son travail littéraire dans les deux pays : en Slovaquie il a été l’un des écrivains de langue hongroise les plus important. C’est par la traduction de ses textes qu’il a fait son entrée dans la littérature slovaque. Son travail tout autant littéraire que journalistique a servi de pont
    entre les deux cultures liées historiquement et entre les deux états marqués. Il a été l’un des fondateurs de la maison d’édition Kalligram qu’il a par la suite dirigée. Il a été également vice président du centre slovaque du PEN club. Ses premiers textes sont proches de la poésie du réalisme magique alors que ses romans plus tardifs sont ancrés dans le passé récent de la Slovaquie et de la Hongrie. Dans la ville imaginaire New Hont, se joue une parodie grotesque doublée d’une absurdité sans borne. Si les faits et les pensées de son héros font le bonheur du lecteur grâce à son humour glaçant, il le pousse également à réfléchir sur les questions auxquelles l’histoire ne répond pas de suite. Comme par exemple, c’était comment en réalité ? De tous ses romans, la trilogie New
    Hont, L’amour au loin et Les cloches d’Einstein sont les plus marquants.

  • Martin Solotruk (1970)
  • Jana Beňová (1974)
  • Lajos Grendel (1948 – 2018)

Suivez nous sur les réseaux sociaux

facebook instagram