Edito

Lire la suite

Slolia

Lire la suite

LITTÉRATURE SLOVAQUE EN FRANÇAIS

Auteurs

  • Veronika Homolová Tóthová (1980)

    En tant que rédactrice à la télévision et à la radio, cela fait dix ans qu’elle se consacre au sort des survivants à l’emprisonnement et aux persécutions sous les régimes nazi ou communiste. Elle a réalisé plus de 70 reportages ainsi qu’une série de 15 films documentaires. Sur la base de ce riche patrimoine de souvenirs, elle a réussi à écrire deux récits, le premier consacré à Jozef Gabčík, (parachutiste slovaque qui a assassiné, avec son compagnon tchèque Jan Kubiš, le comandant de SS de Prague Reynhard Heydrich : voir aussi le roman HHhH de Laurent Binet), le second à Viola Stern Fischerová, une survivante d’Auschwitz, et des procédures meurtrières de Mengele. Ce dernier a été publié en France sous le titre Mademoiselle Mengele en 2018. Viola Stern Fischerová a raconté à l’auteure ses expériences traumatisantes de quatre camps de concentration successifs (de juin 1944 à avril 1945). Après avoir narré des souvenirs heureux liés à son enfance et à sa jeunesse durant l’entre-deux-guerres, dans un environnement familial plein d’amour et de respect, suivis du récit de son premier amour, Viola Stern Fischerová décrit de façon détaillé et macabre, mais sur un ton calme qui rend la lecture encore plus insoutenable, les expériences bestiales menées par Mengele sur des femmes et des enfants.

    Mademoiselle Mengele (2018)
    Traduction: Vivien Cosculluela
    Editions De Borée, Centre France Livres

  • Monika Kompaníková (1979)

    Elle a étudié la peinture et les arts graphiques à l’Ecole des Beaux-Arts de Bratislava. Pour son premier roman Miesto pre samotu (Une place pour la solitude ; 2003), elle a reçu le Prix Ivan Krasko. Après un second roman Biele miesta (Endroits blancs ; 2006), elle en a publié un troisième quatre ans plus tard, Piata loď (Le cinquième bateau, 2010 ; trad. fr. 2019), sur la fragilité du monde des enfants, et elle a reçu le prix Anasoft litera. En 2013, ses Contes des profondeurs marines obtiennent un grand succès. Son dernier roman a pour titre Na sútoku (Au confluent ; 2016). Ce qui est caractéristique pour ses livres, c’est une atmosphère spécifique dans laquelle un jeune protagoniste est confronté au monde cruel et émotionnellement déséquilibré des adultes. L’auteure publie aussi régulièrement des articles dans la presse quotidienne et se consacre à des activités sociales : elle travaille par exemple avec le Centre pour la philanthropie et l’Institut pour les affaires publiques (une association indépendante ayant pour but d’analyser les questions d’interêt public).

    Le cinquième bateau (2019)
    Traduction : Vivien Cosculluela
    Belleville éditions

  • Michal Hvorecký (1976)

    Michal Hvorecký, écrivain, journaliste, traducteur, est un personnage-clé de la littérature slovaque depuis 1989. En plus d’une entrée remarquée du jeune auteur dans le milieu littéraire post-communiste, notamment avec ses recueils de nouvelles aux tonalités cyberpunk, il a été, au début des années 90, l’un des acteurs de la naissance de la scène musicale électronique alternative en Slovaquie. Ses livres sont empreints de fascination pour le possible mais aussi pour les travers du progrès technologique de l’ère numérique. C’est dans cet esprit que se déroule l’histoire de son roman, Trol (Troll). Le jeune homme, protagoniste du livre, accepte de devenir troll rémunéré sur Internet, mais il découvre rapidement que dans la guerre des histoires, il n’y a pas de gagnant. Il travaille dur dans une usine mais au lieu de se contenter d’argent facile, il risque de perdre l’être aimé ainsi que son propre visage et son nom.

    Une métropole féérique (2018)
    Traduction: Vivien Cosculluela
    Monokel

    Bratislava, mon fol amour (2019)
    Traduction: Vivien Cosculluela
    LIC

  • Veronika Homolová Tóthová (1980)
  • Monika Kompaníková (1979)
  • Michal Hvorecký (1976)

Suivez nous sur les réseaux sociaux

facebook instagram