Veronika Homolová Tóthová (1980)

Veronika Homolová Tóthová (1980)

En tant que rédactrice à la télévision et à la radio, cela fait dix ans qu’elle se consacre au sort des survivants à l’emprisonnement et aux persécutions sous les régimes nazi ou communiste. Elle a réalisé plus de 70 reportages ainsi qu’une série de 15 films documentaires. Sur la base de ce riche patrimoine de souvenirs, elle a réussi à écrire deux récits, le premier consacré à Jozef Gabčík, (parachutiste slovaque qui a assassiné, avec son compagnon tchèque Jan Kubiš, le comandant de SS de Prague Reynhard Heydrich : voir aussi le roman HHhH de Laurent Binet), le second à Viola Stern Fischerová, une survivante d’Auschwitz, et des procédures meurtrières de Mengele. Ce dernier a été publié en France sous le titre Mademoiselle Mengele en 2018. Viola Stern Fischerová a raconté à l’auteure ses expériences traumatisantes de quatre camps de concentration successifs (de juin 1944 à avril 1945). Après avoir narré des souvenirs heureux liés à son enfance et à sa jeunesse durant l’entre-deux-guerres, dans un environnement familial plein d’amour et de respect, suivis du récit de son premier amour, Viola Stern Fischerová décrit de façon détaillé et macabre, mais sur un ton calme qui rend la lecture encore plus insoutenable, les expériences bestiales menées par Mengele sur des femmes et des enfants.

Mademoiselle Mengele (2018)
Traduction: Vivien Cosculluela
Editions De Borée, Centre France Livres